Actualités

Actualités

La Sevens s’engage pour aider les enfants malgaches

Etienne 2 avril 2019

Sevens Academy, s’associe avec Pachamama pour mettre en place des actions et initiatives pour aider des enfants malgaches.
Les joueuses de la Seven seront confrontées aux difficultés que peuvent rencontrer des enfants dans un Pays démuni, leur donnant alors, l’occasion de faire des actions utiles.

Le but étant de renforcer la notoriété de Pachamama qui a besoin de support pour continuer à être efficace tout en fournissant du matériel de Rugby et scolaire aux 2 centres existants à Madagascar.

Pour y arriver Sevens Academy compte organiser un tournoi et une journée découverte Rugby à 7 pour collecter des fonds et réaliser une collecte de maillots, ballons, …pour les écoles Rugby de Madagascar auprès des clubs.

Pour tout renseignement sur l’opération : valissou06[at]icloud.com

Pachamama remercie la société DAVIDSON

Etienne 30 janvier 2019
featured image

Tous les enfants de Pachamama remercient la société DAVIDSON Paca pour leur soutien indéfectible depuis plusieurs années. Ils souhaitent également une douce et joyeuse année 2019 à Gabriel DELORME et son équipe pour la dotation de vêtements.

Un grand MERCI pour le généreux cadeau de Noël, un chèque de 4000 euros qui serviront à nourrir les 280 enfants après chaque entraînements du mercredi et samedi durant toute cette nouvelle année 2019.

La vie au Centre des Métiers De La Terre

Diane et Mélody 6 novembre 2017

 

Le centre des métiers de la Terre est situé dans le quartier de Tsaravary sur la commune de Mananjary, au Sud-Est de l’île. Le vaste terrain de plus de 32 hectares permet une exploitation agricole large et diverse.

Dans le potager, on y cultive des fruits et légumes variés, destinés exclusivement aux employés de la ferme et aux futurs écoliers de la ferme école lors de la période scolaire.

La plus grande activité du centre réside dans la culture de rente. On l’appelle ainsi puisqu’elle permet à la ferme de générer des profits lors de la revente des produits récoltés. On y cultive principalement de la vanille, de la cannelle, du café, des baies roses, ainsi que du cacao, denrées choisies pour leur valeur sur le marché. Grâce à cette activité, le Centre des Métiers de la Terre vise l’indépendance financière sur un horizon 5 à ans.

totem

La vanille est reconnue comme le produit phare de Madagascar. C’est l’activité agricole la plus rentable de l’île puisqu’elle représente à elle seule, 80% de la production mondiale. Par ailleurs, au cours des dernières années, le prix au kilo n’a pas cessé d’augmenter. Depuis 2004, le prix a été multiplié par 20 ! Cette hausse s’est accentuée au cours des derniers mois en raison du passage du cyclone Enawo qui à détruit, le 7 mars dernier, la principale région productrice au nord-est du pays. Le prix du kilo est passé de 50 à plus de 500 dollars.

vanille
Le terrain de Pachamama dispose de plus de 1200 pieds de vanille et le Centre des Métiers de la Terre compte en grande partie sur cette activité pour créer des revenus.

 

En ce qui concerne la vie au centre, le mot d’ordre est “système D”. L’absence d’eau courante et d’électricité nécessitent de l’organisation mais surtout de la créativité. On réapprend à cuisiner et vivre différemment, et pour ce faire, des litres d’huile de coude sont nécessaires ! On cuisine à l’eau de pluie et au charbon, on puise l’eau à la rivière et on laisse le soleil rythmer nos journées. On comprend également que la productivité au travail n’est pas chose simple. Pour arroser 200 mètres carré de surface, 2 heures sont nécessaires, étant donné que l’on s’approvisionne en eau depuis la rivière, située à 8 minutes à pied du potager (et ceci pour les bras aguerris, sinon compter 10 à 12 minutes, testé et approuvé…). De plus, le peu d’outils disponibles sont souvent responsables de perte d’efficacité considérable.

IMG_1542

 

L’expérience de vie et de travail à la ferme mettent donc en relief 2 conclusions:

  • L’étendue du terrain, la qualité de ces sols, et l’expertise de ces agriculteurs sont tant de facteurs témoignant du potentiel exceptionnel du Centre des Métiers de la Terre
  • Cependant, afin d’exploiter ce potentiel au maximum, Pachamama nécessiterait de fonds supplémentaires qui permettraient, par le biais d’investissements en matériel et en personnel, d’augmenter la productivité et l’étendue de la surface de terrain cultivé, à ce jour, encore trop peu importante par rapport aux hectares exploitables.

 

 

 

Cap sur la rentrée des classes

Diane et Mélody 12 octobre 2017

 

La formation en guise de nouvelles perspectives d’avenir: Le Centre des Métiers de la Terre

Dans sa recherche de solutions locales, Pachamama a développé, à Tsaravary sur la commune de Mananjary, un « Centre de Formation et de Développement Rural », intégré et durable, dénommé « Les Métiers de la Terre ».

IMG_1776 2

En savoir Plus

Nouvelles recrues !

Diane et Mélody 6 octobre 2017

IMG_2353.jpg

Au vu de l’ampleur des projets de Pachamama pour cette nouvelle année, l’association s’est munie de deux nouvelles stagiaires, Diane et Mélody, fraîchement diplômées d’HEC Montréal.

Elles ont  finalement rejoint le territoire Malgache au début du mois d’août, responsables de préparer notre événement phare de 2018, La Journée Internationale de la Femme à Madagascar.

En savoir Plus

Les filles brillent à Antsirabe

Webmaster 3 juillet 2015
featured image

 

Le 16 mai 2015, notre jeune équipe féminine RCTS/PACHAMAMA de rugby à 7 a participé au tournoi national d’Antsirabe organisé par la Fédération Malgache de Rugby. En savoir Plus

Distribution de nourriture à Marcoussis 2

Webmaster 6 février 2015
featured image

Ce début de saison cyclonique sur Madagascar perturbe le bon déroulement des activités de l’Association. Les risques de montée des eaux et d’inondations demeurent toujours face aux pluies abondantes sur la capitale et sur le reste du pays. En savoir Plus

Ouch, cyclone CHEDZA

Webmaster 25 janvier 2015
featured image

Le passage du cyclone CHEDZA qui a frappé de plein fouet l’île de Madagascar ces derniers jours ne nous a pas épargnés…
En effet, le terrain et le village RCTS/PACHAMAMA se sont retrouvés inondés. Le niveau de l’eau accumulée sur le Centre de rugby ne diminue pas car le barrage d’évacuation est actuellement fermé, l’eau revenant alors sur le Centre. En savoir Plus